Actualités

Comment obtenir une ordonnance pour du cannabis médical en France ?

A cause de sa forte concentration en tétrahydrocannabinol : une substance psychoactive qui agit sur le psychisme et qui modifie le rythme cérébral, le cannabis est classé parmi les stupéfiants les plus toxiques en France. En effet, le code de la santé publique Français le place au même rang que l’héroïne, les amphétamines ou encore la cocaïne. Et pourtant, plusieurs études ont également révélé que cette plante possède aussi de nombreuses vertus thérapeutiques dont pourraient bénéficier plusieurs patients dans l’hexagone. C’est dans cette optique que l’Agence Nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en place un Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) le 10 Septembre 2018. Ce dernier a pour rôle d’évaluer la pertinence et la faisabilité de l’autorisation du cannabis à visée médicale en France.

Prescription de cannabis thérapeutique : ce que dit la législation Française

Malgré l’avancée significative des travaux du CSST, la prescription de cannabis thérapeutique sur ordonnance est aujourd’hui loin d’être à la portée de tous les patients qui en ont besoin. Pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire de se plier aux mesures prévues par le décret n° 2013-473 du 5 Juin 2013 qui régit toutes les opérations relatives au cannabis à usage thérapeutique. Bien que ce dernier constitue une dérogation permettant la mise à disposition de médicaments dérivés du cannabis dans certains cas de figure, les restrictions dans ce domaine restent assez rigides. 

Le code de la santé publique Français stipule que les spécialités pharmaceutiques contenant du cannabis doivent faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) de la part de l’ANSM pour pouvoir être mises à disposition du grand public. En revanche, une absence de réponse de l’ANSM au bout de deux mois vaut rejet de la demande conformément à l’article R. 5132-75 du code de Santé Publique. Actuellement, il existe trois médicaments à base de cannabis pour qui des AMM ont été déposés. Le Sativex qui contient autant du THC que du CBD : deux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis en fait partie. Cependant, ce dernier n’a jamais pu être mis à disposition dans les pharmacies à cause d’un désaccord sur le prix de commercialisation ainsi que sur le taux de remboursement par la sécurité sociale. Les deux autres médicaments en revanche, peuvent être prescrits sous condition de l’octroi d’une autorisation d’utilisation temporaire de l’ANSM.  

  • L’autorisation temporaire d’utilisation de cohorte

C’est une autorisation adressée à un groupe de patients ayant besoin du même type de traitement. L’obtention de ce type d’autorisation favorise l’AMM du médicament concerné. 

  • L’autorisation temporaire d’utilisation nominative

A l’inverse de l’autorisation décrite précédemment, l’ATUn s’adresse à un seul patient. La délivrance de cette dernière est soumise à plusieurs conditions. Il est nécessaire qu’il s’agisse de maladie grave et que le patient ne soit pas en mesure de faire partie d’un groupement de personnes (cohorte) sur lesquels il serait envisageable de réaliser des essais cliniques basés sur un même traitement. 

Il est important de souligner que le recours à ces mesures est autorisé uniquement pour les patients se trouvant dans une situation d’impasse thérapeutique pour qui des traitements à base de médicaments conventionnels se sont avérés inefficaces. 

En attendant, seul les extraits de cannabis sans THC sont autorisés :

La France se dirige vers une législation plus souple dès Janvier 2020

Des études sur le cannabis thérapeutique ayant révélé que son utilisation pourrait servir à près de 300 000 à un million de patients en France ont poussé l’ANSM à mettre en place actuellement les dispositions nécessaires afin de permettre à ces derniers d’avoir accès aux soins dont ils ont besoin. Pour ce faire, une expérimentation du cannabis à usage médical sera mise en place à l’échelle nationale dès le début de l’année prochaine. Cette décision a été le fruit de longs mois de travail réalisés conjointement par le CSST et l’ANSM. Le Parlement a également donné son avis sur le sujet durant lé débat qui a eu lieu le 28 Mai 2019. Contre toute attente, un avis favorable y a été prononcé quasiment à l’unanimité. Pour que la mise en place soit effective, il ne suffit plus que le Ministère de la Santé donne son aval et prononce le budget qu’il souhaite allouer à ce projet. 

Du côté de l’ANSM, le cadre de la mise en œuvre a déjà été rédigé par le biais du comité d’experts à qui a été confiée l’étude de la faisabilité de ce projet. Ainsi, cinq maladies nécessitant un traitement à base de cannabis à visée médicale ont été retenues. Il s’agit notamment des douleurs neuropathologiques causées par une lésion du système nerveux, de certaines formes d’épilepsie, ainsi que pour le traitement des contractions musculaires causées par la sclérose en plaques. Le cannabis thérapeutique sera également utilisé pour des soins palliatifs et dans le cadre d’un support oncologique pour soulager les douleurs résultant de la chimiothérapie. Toute maladie ne faisant pas partie de cette liste ne donnera accès en aucun cas à une prescription de médicaments contenant du cannabis à visée médicale. Quant à la forme que prendra les produits qui seront prescrits aux patients, les experts prônent la diversification avec des produits à effet immédiat mais également à effet prolongé. La première catégorie citée fait référence à de l’huile de CBD ou des fleurs séchées à inhaler. Les produits à ingérer comme les gélules d’huile de CBD cependant prennent plus de temps à prendre effet car seule la digestion permet la diffusion des cannabinoïdes dans l’organisme. Les effets de ces derniers en revanche durent plus longtemps. 

Concrètement, les médecins volontaires et spécialisés dans les maladies qui ont été énumérées précédemment seront appelés à participer à l’expérimentation. Ainsi, ils seront habilités à prescrire les médicaments qu’ils jugent adaptés à la situation de chaque patient. Un registre national qui recense chaque patient est prévu afin de réaliser un suivi et évaluer l’efficacité du traitement mis en place. Les experts prévoient également d’analyser les différentes voies d’administration pour parvenir à préconiser les posologies adéquates pour chaque maladie. Une fois qu’un nombre suffisant de médecins volontaires sera constitué, que les produits auront été sélectionnés et que toutes les dispositions nécessaires auront été mises en place par le gouvernement, les patients en France pourront enfin profiter des bienfaits du cannabis thérapeutique. La prescription des premières ordonnances est prévue pour le début de l’année 2020. 

61 thoughts on “Comment obtenir une ordonnance pour du cannabis médical en France ?

  1. LESAFFRE dit :

    Bonjour, je suis insomniaque, je dors 2 heures par nuit et les médecins n,arrivent pas à me traiter. Pouvez-vous me donner le nom d’un médecin qui peux me le prescrire.
    Jattend votre réponse avec impatience .
    J’habie à vias 34450

    1. Ciardi dit :

      A port de bouc avec beaucoup de thc la frappe

      1. Zad dit :

        Peux-tu donner plus de détails ? Je te remercie

        1. Zak dit :

          Bonjour
          Comment faire pour avoir du cannabis ou une ordonnance

    2. Berger dit :

      Je suis aussi insomniaque je vais essayer le CBD sans THC , je ne crois pas à un effet miracle.

      Quant au THC, C’est un excitant puissant,
      Je ne vois pas en quoi ça pourrait vous aider à vous endormir.

      Bien au contraire, vous risquez de passer des nuits blanches avec palpitations.

      Avez vous essayé l’imovane ?

      1. EL CHAPO dit :

        pour moi le THC m’aide à dormir. Il faut privilégier le cannabis Indica qui calme contrairement à la Sativa

      2. Thomas dit :

        Bonjour Berger. Vous dites absolument n’importe quoi au niveau du cannabis et quand à vos substance chimique mortelle je vous les déconseillés après vous êtes libre de faire comme bon vous semble. Le cannabis est loin d’être un exécutant sachant que c’est un relaxant naturel. Sachant que le thc est présent naturellement dans le corps tout comme le cbd et de nombreuse molécule du cannabis

      3. Vic dit :

        Un excitant puissant qui empêcherait de dormir ? Vous rigolez j espère… Quel méconnaissance du produit, c est honteux de racontez des imbécilités pareils. Le cannabis aide largement bien plus que des gélules chimiques vendues par des dealers en pharmacie.

    3. Bernard dit :

      Bonjour, autre qu’un éventuel traumatisme, il faut répertorier les causes des insomnies et agir…Alimentation, activité physique régulière, etc…En période de COVID, on doit redoubler de vigilance…

      1. Joyce dit :

        Bonsoir je souffre de terribles nevralgies du nerf trijumeau comment puis je faire pour avoir ce canabis thérapeutique en passant par un médecin car je prends beaucoup d’anti epilectique qui me posent d’autres problèmes merci

    4. ChrisL dit :

      Bonjour pour répondre plus ou moins à votre question ayant une maladie neurologique je cherche aussi un moyen de soulager ma douleur le traitement actuellement en place est plus ou moins efficace mais très lourd et contraignant bref depuis 15 jours j’ai testé le cbd ( sans thc) via la cigarette électronique je ne dors que 2h env entre chaque douleur qui cause le réveil je prend donc le cbd ( 5%) uniquement le soir pour dormir à ma grande surprise des le 2 eme jour j’ai dormi 5 h non stop ce qui est déjà un grand changement depuis donc j’enchaîne 4 a 5 h de sommeil en revanche le réveil est plus douloureux car pas de prise de médicaments pendant ces heures mais pour vous cela ne poserait pas de soucis …

    5. Bernard De monceaux dit :

      Bonjour tout ce que je peux te dire et qui m’a aidé me vient de Sadhguru .l’organisme a besoin de repos ,le sommeil n’étant qu’une forme de repos. Il a vécu plus de quarante ans en dormant 2h30 par nuit ,maintenant il a mon âge 63 ans et dit qu’il devient plus paresseux et dort 3a4 heures par nuit .ceci pour t’enlever de l’inquiétude !
      Depuis que je suis à la retraite je ne dormais pas ou très peu et au matin j’étais frais comme un gardon je trouvais cela anormal j’ai consulté et les médecins ne me prescrivaient que des molécules qui vous accrochent Donc maintenant je crains moins de ne pas dormir,au besoin je vapote ou fume ou prends en sublingual de l’huile de CBD et cela me fait des nuits correctes,il faut dire que le plan COVID n’était pas fait pour améliorer les choses.Je te souhaite de trouver le chemin qui te conduira au pays des rêves, Laosava

    6. claudine polin dit :

      Vous pouvez passer directement votre commande.
      pas besoin d’ordonnance du médecin pour ça
      et vous dormirez mieux je peux vous le garantir

    7. David ROTA dit :

      Toujours bien dorlie 25 ans nikel g arrêté jpeut plus dormire

    8. Graig dit :

      Bjr fait toi prescrire de lalprazolane et va ds des boutiques de cbd.et je prend un demi imovane (somnifère).puis ta journée de boulot sa devrait aller car moi aussi je ne dors que deux voir 3h par jour depuis 15ans facile.et j’me lève toute les heures et j’ai tjs la pêche.

  2. Brik . Malik dit :

    Bonjours, actuellement ils est amplement possible d’acheter de l’alcool en ventes libre au quatre coins de la France.
    Qui fait plusieurs décès par an, comme trouvé un kite pour toxicomanie en pharmacie.
    Mais pour ce soigner , les personnes qui ont un besoin de ce produit, sont contraints de ceux fournir au des dealers dans des conditions mettant leurs recherche en grand danger et qui contribue aux actes de délinquance tout comme aux actes de terroristes que la France a subis ces derniers années.
    Ne restons pas les instigateurs de cette complicité malveillantes.
    Et qui contraint les personnes qui ont besoins de cette article qui soulagerait les problèmes auquel ils sont confrontés.
    Mercis de votre contributeur à mettre un terme à ces situations déplorables, ou la France est à la traîne des déssisions politiques pour les démissions de santé afin de rattraper les retards face aux autres pays européens.

  3. Bajot dit :

    Bonjour,
    Je souffre de douleurs neurologiques et de contractions musculaires au niveau des jambes qui m’empêche de marché normalement !
    J’aimerais Trouvé un médecin qui puisse me faire une ordonnance pour la prescription.
    J’attend votre réponse avec impatience.
    Cordialement

    1. mg dit :

      Bonsoir avez-vous de réponse concernant votre commentaire je souffre de la même pathologie que vous pouvez-vous me m’orienter vers un médecin bien cordialement

    2. marianne dit :

      dans quasi toute les villes de france il y a des magasins de cbd

      1. Bètournè dit :

        Il peuvent vendre mai vous avez pas le droit dans transportait sauf sur ordonnance faud consonner sur place pour bien . La possession et la consommation et un mystère logiquent faut consonner sur place

    3. Wecker dit :

      Une réponse tardive, mais bon…Je viens de voir ton message, j’ai eu aussi ces symptômes, et le mieux, est de voir un rhumatologue, dès que tu peux…lui seul peut savoir dans quelle direction aller…bonne soirée, journée ? Jpol

  4. Anne dit :

    Notre cousin souffre du Syndrome Gilles de la `Tourette, dans notre pays il n’y a pas possibilité d’une prescription et nous avons besoin de conseils quant à savoir quelle dosage d’huile utiliser et à quelle fréquence pour un enfant de 14 ans…Vous pouvez comprendre le désarroi de ce jeune et de ses parents…Nous vous demandons avec insistance une réponse pouvant donner un espoir…Merci.

  5. LENORMAND dit :

    commandez sur le net, pas besoin d’ordonnance, sinon via l’un de vos médecins.
    BON COURAGE.
    (54 ans, cancer, nuits blanches a répétitions, énormément de mal a manger et boire de l’eau, mains engourdis , poids minimum 36,400kg) ETC..
    En premier supporter les douleurs en se servant de sa respiration, puis accepter chaque douleur en essayant de trouver ce qui convient… auto méditation.
    J’ai un fils dépisté hyperactif et précoce a l’age de 9 ans ( test officiels). J’ai consacrée 2 ans rien que pour lui (car rejeter par l’éducation national bref, aujourd’hui il a 18 ans et il est ENFIN HEUREUX ET MOI IDEM. J’ai commencée par des balades en forets, coach sportif, sophrologue et SURTOUT BEAUCOUP DE DIALOGUE ETC… ET CA A MARCHÉ, donc je prends exemple de mon expérience pour moi. JE SUIS DEVENUE UN MUR DE PARPAING A MOI TOUTE SEULE.
    Pourquoi tout ce récit? Le 8 octobre 2019, urgence CHU, mon pronostic vital était engagé, un AMI A OSER ME DIRE VERBALEMENT DROIT DANS LES YEUX —–FAUT PAS SE VOILER LA FACE «  » » » DE TOUTE FAÇON T’ES CONDAMNÉES—– SAUF que aujourd’hui nous sommes le 27 juillet 2020, ET JE SUIS BIEN VIVANTE–YES, YES, YES.
    BON COURAGE A VOUS TOUS

    1. Marie dit :

      Bonjour si vous voyez mon message jaimerais bien echanger d’avantage avec vous pour en savoir un peux plus. Cordialement . Voici mon maïl.
      [email protected]

  6. Widawsky dit :

    Ou trouver un médecin à Cannes susceptible de prescrire du cannabis médical après consultation
    Merci d’avance pour rapide réponse si possible
    [email protected]

  7. mg dit :

    Bonsoir avez-vous de réponse concernant votre commentaire je souffre de la même pathologie que vous pouvez-vous me m’orienter vers un médecin bien cordialement

  8. Nadiege Azile dit :

    bonjour

    où trouver la liste des médecins qui prescrivent à Paris svp?

  9. Stéphanie Callio dit :

    Bonjour,
    Mon rhumatologue (APHP ) a osé me dire qu’il n’avais jamais entendu parler de Sativex ! Il refuse tout comme mon médecin traitant de me prescrire un dose minime d’Actiskénan pour que mon sommeil soit réparateur et que je puisse enfin bosser correctement ! Le Tramadol LP a ses limites et j’ai déjà testé l’Actiskénan pour la nuit.
    J’aurais besoin de conseils , merci et courage à tous.

    1. Ktee dit :

      Aktiskenan et de la morphine et la morphine empêche le sommeil….

  10. Audrey Hercher dit :

    le cbd fait amplement l’affaire si pris à jeun et sans autre traitement medicamenteux… il faut juste que chacun trouve le bon pourcentage et dosage…. en vente libre sans nécessité d’une ordonnance…. c’est naturel sans la substance hallucinogène illégale donc pas de soucis… bon courage
    une fibromyalgique

    1. David Amandine dit :

      J ai moi aussi une fibro elle touche mes articulations et muscles les douleures sont diffuses pourriez vous me dir qu’elle cbd vous utilisé svp merci

  11. annick barreau dit :

    Audrey Hecher ci dessus a tout dit : effectivement en vente libre, vous n avez pas besoin d ordonnance (un peu cher). Pour ce qui me concerne le côté relaxant est évident, soulage la maladie de Crohn , sur des inflammations musculaires, des tendons des ligaments et autres pathologies bien douloureuses, je ne suis pas tout à fait convaincue, MAIS (achat récent) peut être que je n ai pas encore trouvé le dosage qui me convient …..

  12. charlotte dit :

    j’ai pour ma part essayer les huiles de CBD, elles se prennent en sublinguale, sous la langue, pour me relaxer ou pour dormir, et elles ont un effet beaucoup plus fort que les billes que j’ai essayé jusqu’à lors.

  13. Hassouna Rabat Rabat dit :

    Je prends du fantanyle 75 + du skenan 30 deux fois par jour +du seresta 50 deux fois par jour +1zopiclone j’ai été opérer du dos avec 3 broches je souffre en permanence les broches me font souffrir et pour calmer mes douleurs je prends du cannabis 3 joints tous les soirs j’aimerais faire partie du programme du cannabis thérapeutique merci de me répondre

    1. SILVANO VOLUNTARIO dit :

      Bonjourbdans exactement la même situation que vous.avez vous u reponce
      Merci

  14. Karine VERHAEGHE dit :

    Bonjour,
    Atteinte d’une sclérose en plaques, je souffre depuis 4 ans d’une névralgie chronique du trijumeau au niveau de la face droite.
    Je souffre le martyre au moment des crises qui sont de plus en plus longues (3 semaines) et de plus en plus douloureuses.
    Je ne peux quasiment plus m’alimenter, parler. J’accuse une perte de poids d’environ 10 kilos en 4 mois.
    Merci de m’indiquer comment se procurer du cannabis thérapeutique en France.
    Je vois mon médecin au centre anti-douleurs cet après-midi et je compte bien lui en parler.
    Bon courage à vous tous.

    1. ChrisL dit :

      Recevez mon soutien en tant que souffrant de névralgie du trijumeau rare car bilatérale et touchant les 3 branches malgré les interventions chirurgicales aucun résultat … Et je sais malheureusement que dans bon nombre de cas cette névralgie peut se poursuivre par une sclérose en plaques… Bien à vous

  15. Bellemont dit :

    Je souffre de douleur chronique neurophatique et du nerf pudentale qui me fait souffrir horriblement, rien ne me soulage , le Canabis peut il apaiser toutes ces douleurs ?

    1. fabien dit :

      Bonjour,
      oui le cannabis peut aider à réduire vos douleurs, le mieux est de tester, car chaque personne réagit différemment

    2. Caty dit :

      J’avais les mêmes douleurs que vous.
      Je prenais 13 gouttes de Rivotril et 1 deroxat.
      Puis j’ai découvert le CBD. Ca a changé ma vie. Je n’ai plus mal et j’ai réussi à me sevrer des médicaments qui m’assommais complètement.

      1. leroy dit :

        bonjour Cathy,
        je viens de prendre connaissance de votre message sur vos douleurs pudendales.
        pourriez-vous me donner un peu plus d’information de votre parcours et les doses de CBD que vous prenez ?
        merci de vôtre réponse
        Cordialement
        Linda

      2. Jouini samantha dit :

        Bonjour,
        Où a heter le CBD . Et lesuel achète mervi bcp de me répondre. Je souffre le martyre. Anxiété, angoisse suite à ma pathologie. Rhumatisme inflammatoire chronique. Là sciatique depuis trois mois. Aucun médicament me soulage. Merci bcp. Samantha.

        1. Yàn dit :

          Bonjour,

          Mon père a été opéré le 10 octobre 2019, d’une laminectomie de la C3 à la C7.
          Cette opération devait être bénigne et sans risque d’après le neurochirurgien.

          Suite à cette opération, mon père a eu des souffrances atroces et permanentes, un scanner révèle une lésion définitive, permanente et irréversible d’un dommage au niveau de la C8.
          Ce sont des douleurs neuropathiques aiguës.
          Il reçu en prescription des patchs Versatis qui le soulagent 2h.
          Il a essayé les patchs Qutenza censés lui apporter soulagement pendant 1 mois au moins.
          Il a testé ces patchs 2 fois, la durée de soulagement n’étant que de quelques jours, avec des douleurs toujours présentes, c’est jugé insuffisant, le service anti-douleurs a cessé de faire poser ces patchs.

          Je me ruine à lui trouver des traitements alternatifs qui n’ont des effets que très éphémères (crèmes a base de cannabis, huile de CBD : auxun effet, patchs à base de camphre : soulagement de courte durée …).

          Mon père est resté hospitalisé 5 mois, durant lesquels il a testé tous les anti-douleurs possibles, et n’ayant plus de recours, pour le soulager, l’hôpital l’a gentiment congédié de sa place à l’hopital. C’était en plein covid 2020, en mai. Pendant des mois il est resté sans aucun suivi medical, ni aucune aide, ni aucune rééducation.

          Maintenant, il souffre toujours de plus en plus, et récemment, il s’est retrouvé 2 fois 1 nuit complète aux urgences, car son organisme a fait une constipation et des selles et de l’urine, sans doute car son organisme sature de toutes ces doses d’anti-douleurs, c’est ce que le médecin urgentiste pense.

          J’ai même vu mon père pleurer de douleur, plus d’une fois, car il se sent incompris. Laissé pour compte et en souffrance permanente.

          Je sauvegardé cette page, dans les favoris, il y a 1 an de cela, dans l’espoir que les choses évoluraient depuis…

          Alors je verse à mon tour le témoignage de l’enfer que vit mon père au quotidien, dans l’espoir que vous pourriez me mettre en relation avec un médecin qui pourrait lui prescrire du cannabis thérapeutique.

          Ce serait pour lui la possibilité de caresser le rêve de revivre un peu normalement…

          En vous remerciant d’avoir pris le temps de me lire. Je souhaite à toutes les personnes qui sont en souffrance de pouvoir trouver la possibilité de soulager leur souffrance.

          Quand je vois que la chasse aux sorcière est toujours faites à la possibilité de faire usage du cannabis thérapeutique, ils serait bon que les personnes au pouvoir puissent éprouver un peu d’empathie et qu’ils se mettent enfin un peu a6 la place du peuple qui souffre en silence.

          Portez-vous bien et prenez soin de vous.
          Mle Ngam NGO.
          Merci.

  16. Davbzh dit :

    Et pourquoi la France qui joue encore les têtus ne se base pas sur les essais fait dans tous les autres pays du monde? Je penses que la médecine est partout la même dans le monde et que pour moi ça fait vraiment pensé que la médecine française ne juge pas aptes la médecine des autres pays fiables alors qu’ils ont plutôt une longueur d’avance sur nous sur le sujets… Mais il ne l’admettrons jamais à cause de cette fierté et manque d’ouverture qu’on leur a éduqués sur le sujets qui sont complètement archaïque et dépassés. J’aime ma France mes pas sa mentalité d’ouverture d’esprit!!!

  17. Oise60 dit :

    Bonjour moi j ai de l ardrose au cervicales poignet je commande sur le site achat cbd suisse yres bon produit et prix tres honnête 5% de remise avec le code BONJOUR10

  18. perez dit :

    j’ai un mal permanent au dos et mon docteur ne veux pas me prescrire du cannabis medical

  19. Vh dit :

    Bonsoir à vous
    Je viens d aprendre que j ai une fibromyalgie aussi. Je veux essayer le CBD. Avez vous des recommandations
    Merci à vous
    Bon courage

    1. Mugnier dit :

      Je souffre aussi de fibromyalgie ( douleurs, stress, angoisses ) .
      J’essaie depuis une semaine l’huile de CBD, dosée à 10%. Petite fiole de 10 ml soit 1cl, (200 gouttes potentielles) fourni avec compte gouttes.
      Coût 55 euros. Il faut de 10 à 15 gouttes voir plus, par jour. Le résultat n’est pas très flagrant, un peu plus détendu. À priori, il faudrait que je prenne un dosage CBD plus fort 20 ou 25 %, entre 150 et 200 euros, cela fait cher le centilitre.

  20. Mugnier dit :

    Je souffre aussi de fibromyalgie ( douleurs, stress, angoisses ) .
    J’essaie depuis une semaine l’huile de CBD, dosée à 10%. Petite fiole de 10 ml soit 1cl, (200 gouttes potentielles) fourni avec compte gouttes.
    Coût 55 euros. Il faut de 10 à 15 gouttes voir plus, par jour. Le résultat n’est pas très flagrant, un peu plus détendu. À priori, il faudrait que je prenne un dosage CBD plus fort 20 ou 25 %, entre 150 et 200 euros, cela fait cher le centilitre.

  21. CHEVALLIER dit :

    Bonjour a tous
    je viens e lire vos demandes vos attentes,
    je sors du centre anti douleur, atteint d’une fibromyalgie depuis 2005 et de graves séquelles cancer de la langue depuis 10 ans.
    Je me suis dit que j’allais demandé le cannabis à visée thérapeutique,
    Primo : ce centre n’en dispose pas pour l’instant avec la covid les formations ont étés repoussées.
    Secondo : il ne sera donné qu’aux personnes souffrant de douleur neuropathique d’après mon médecin, celon elle je n’entre pas dans ce groupe (qui commencera en mars 2021), je ne vous dis pas la tête que j’ai fait. Elle me dit que le canada n’a pas eu soi disant l’effet escompté, je lui pose des questions, j’ai l’impression qu’ils sont complètement paumés. Statistique ??? enfin c’est comme d’habitude.
    Tertio : je lui dis donc que je n’ai plus qu’à me suicider tel est notre destin, j’hallucine, complètement perplexe face à nous tous qui souffrons : les martyrs. Je lui dis que de toute façon ils ne pourront jamais être conscient de ce que nous vivons chaque jour.

    Enfin tout ça pour en revenir à la case départ.

    Alors je me demande quoi faire pour qu’au moins on nous laisse le droit aussi simple qu’il soit d’essayer ces molécules : une grève de la fin, monter en haut du clocher et menacer de me jeter si il refuse de nous donner le cannabis. pfffff foutaise foutaise, je ne sais plus quoi faire pour enfin etre apaisée et aider tous ces gens que je connais qui sont dans la même situation que nous.

    Je n’ai pas l’intention d’en rester là.
    Alors si vous avez des suggestions n’hésitez pas à m’en informer.
    voici la liste des douleurs neuropathiques :
    Par définition, les douleurs neuropathiques sont des douleurs consécutives à une lésion du système nerveux.
    Douleur neuropathique ou névralgie : douleur spontanée ou provoquée, brève en éclair ou au contraire persistante, …
    • neuropathie sensitive. Les nerfs sensitifs affectés (les nerfs qui contrôlent la sensation) causent des picotements, des brûlures, des douleurs lancinantes, des « chocs électriques », des engourdissements, des démangeaisons ou des faiblesses dans les pieds et les mains. On parle de neuropathie sensitive.
    • Les nerfs moteurs affectés (les nerfs qui permettent de se mouvoir) provoquent une faiblesse dans les pieds et les mains. On parle de neuropathie motrice.
    • Les nerfs autonomes affectés (les nerfs qui contrôlent les organes du corps, par ex. l’intestin et la vessie) provoquent des changements de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle ou de la transpiration. On parle de neuropathie autonome.

    Exemples de mononeuropathies
    • La paralysie du nerf ulnaire (ou cubital) suite à une blessure au coude.
    • Syndrome du canal carpien, provoqué par la compression du nerf médian.
    • Paralysie des nerfs péroniers, provoquée par la compression d’un nerf dans la jambe.
    • Paralysie du nerf radial, nerf qui innerve les muscles du coude, du poignet et des doigts.
    • La paralysie de Bell, qui touche un nerf qui innerve les muscles du visage.

    Neuropathie du système sensoriel
    • Picotement et engourdissement dans les mains et les pieds (neuropathie diabétique)
    • Hypersensibilité.
    • Augmentation de la douleur ou perte de capacité à ressentir de la douleur.
    • Perte de capacité à détecter les changements de chaleur et de froid.
    • Perte de coordination et de proprioception.
    • Douleurs de type brûlure, dont l’intensité peut augmenter la nuit.

    en espérant que certains d’entre vous fassent parti des premiers à pouvoir en bénéficier.

    bonne continuation à tous et courage

    véronique

    1. Mallet dit :

      Bonsoir , le CBD , vous pouvez le commander sur internet site Naturicious, sont trés sérieux , mon pharmacien en vend depuis peu . Mon mari Parkinsonien en prend depuis 4 mois , réussite totale , il a arrêté tous ses anti-douleurs et arrêt cachet pour dépression , bref 150 cachets en moins par mois pour 1 goutte de CBD à 20 % par jour . En plus moins de blocages qu’il avait avec sa maladie , il allait en fauteuil roulant , il remarche ( 2km cet aprem ) Bien sûr , il ne va pas guérir mais enfin , on revit .

  22. Rafael Vaillant dit :

    J’ai gros bobo aussi avec toute la chaîne de conséquences d’une hernie C6 C7…
    ET je me retrouve avec des crises d’angoisse depuis le premier covid passé tout seul.
    Bref, oui, on peut se procurer pour soulager tout ça de l’huile de CBD (avec 0,2 % de THC, c’est mieux pour avoir quand même tous les dérivés), mais les prix sont assez exorbitants. Perso, je suis à un flacon de 25% d’huile de CBD tous les deux mois, c’est un gros budget pour mes finances limitées d’adulte ne vivant qu’avec lAAH.
    Je souhaite vraiment que les protocoles thérapeutiques et remboursables puissent être vite mis en place.

  23. Frédéric dit :

    Je souffre également de douleurs neuropatique due à une sclerose en plaque, je prend du rivotril environ 70 gouttes le soir ainsi que du skenan 30 lp 2 le soir, les douleurs sont de plus en plus insupportables pourquoi la France est elle si retisante au cannabis thérapeutique ? C est une question de remboursement ? Je doit passer voir un centre anti douleurs et je vais en parler au médecin, je trouve honteux de laisser les gens souffrir ainsi c est inadmissible.

  24. Copé dit :

    Jai des problèmes de santé surtout au poumons et an plus de sa je suis a la Mdph et jai d autre problème de sentes prothèse de hanche plus hernie discale lombaire Une cruralgie du coup je suis bloqué je peux faire presque pas de sport tout ça arrange rien je fume et je n’arrive pas à arrêter vu j’ai une addiction au THC serait-il possible de me prescrire de la marijuana médical dans l’attente d’une réponse je vous remercie par avance

  25. Dams dit :

    Salut à tous, j’ai une double hernie discale aux lombaires. Je vais me faire opéré certes mais, les douleurs seront toujours là même après une opération…quand le dos est touché c’est à vie. Pourquoi je n’ai pas le droit au cannabis médicale ? Je dors presque plus à cause des douleurs, maximum 3h par nuits et encore. Pour ce qui ait médicaments lol j’en ai tellement eu que je les comptes plus. Tout ce qui ait à base d’opium aucun effets, cortisone et morphine idem… Que faire dans ses cas la ? Ah et cbd déjà testé sa change rien non plus. Obligé du coup de se procurer de la merde couper plutôt que avoir des produits contrôler par l’état… La France oublie les gens comme moi qui doivent souffrir et se débrouiller à soulager à ses douleurs quitte à aller sur le marché noir juste honteux en 2021

  26. mark dit :

    J’ai 54 ans. J’ai eu de l’arthrite à partir de 13 ans, le médecin a dit qu’elle avait été provoquée par une crise de grippe et que mon système immunitaire avait commencé à attaquer ma hanche. J’avais des douleurs et des courbatures il y a 40 ans, j’ai arrêté de manger de la viande et des produits laitiers et toute ma douleur a disparu. Maintenant, aucun médicament ne vient de commencer un essai de CBD pour voir si je peux retrouver de la flexibilité et ma plus grande surprise que cela fonctionne pour moi

  27. Bidault dit :

    Bonjour moi je suis tétraplégique imcomplet avec une lésion spinal en c6c7 avec une compression se 1,5cm sur le spinal !!!! Donc pas une plaisanterie de mauvais goût ok
    Alors on me Cole du tramadol 50 qui me bouffe la mémoire et ne m’apporte rien de plus je fume du cannabis et à ma stupéfait de constater que je n’est plus de spastisiter et je marche bien plus facilement alors à quand les cretins qui nous gouverne légaliseron til c bande d’imbécile

  28. isabel contal dit :

    je souhaite savoir si le cannabis peut soulager mon chien. merci de vos retours ‘expérience.Et sous quelle forme l’administrer

  29. Johnny dit :

    Bonjour je suis a la méthadone 50mg/j et cela depuis 14 années ,au départ j’étais aux subutex (je précise que je n’étais pas addict de l’héroïne, mais on m’as agréssé en Suisse et il me donnait des dose de morphine en gel ,et je suis vite devenu accro et rentrant en France on m’as mis sous subutex 16mg (2x8mg/j) puis je suis passé a la methadone car j’avais un seul medecin qui pouvait me prescrire le subutex mais en contre partie de 35 euros cash en + de la consultation !! tout le monde le savait mais personne ne faisait rien !!
    maintenant je sais qu’en fumant du thc et cbd je peux arrivé a réduire voir a le supprimé!!
    alors si une personne qui est agrée de prescrire du cannabis medicale se serait un vrai bonheur car je pourrais reprendre le travail et surtout une vie normal.

  30. Patrick dit :

    Nous devons être prêts à affronter nos problèmes et à leur trouver des solutions. 3 ans, on m’a diagnostiqué un cancer et j’étais seul et triste. Je voulais être guéri et j’ai fait tout ce que je pouvais mais je n’ai pas pu être guéri. restauré merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *